Birmanie – La France condamne fermement les exécutions de quatre prisonniers politiques (25.07.22)

La France condamne fermement l’exécution, annoncée le 25 juillet 2022, de quatre prisonniers politiques par le régime militaire issu du coup d’État du 1er février 2021 en Birmanie : l’écrivain Kyaw Min Yu, l’ancien député de la Ligue Nationale pour la démocratie Phyo Zayar Thaw, Hla Myo Aung et Aung Thura Zaw. Alors qu’aucune exécution n’avait été recensée dans le pays depuis plus de trente ans, ces exécutions constituent une régression majeure et une nouvelle étape dans l’escalade des atrocités commises par la junte birmane depuis le coup d’État.

La France rappelle son opposition constante, en tous lieux et en toutes circonstances, à la peine de mort. Elle reste engagée avec détermination pour l’abolition universelle de ce châtiment injuste, inhumain et inefficace. Elle appelle tous les États appliquant encore la peine de mort à établir un moratoire en vue de son abolition définitive.

La France renouvelle son appel à la libération de l’ensemble des personnes arbitrairement détenues depuis le 1er février 2021, à la cessation des violences perpétrées par le régime militaire birman et à la mise en place d’un processus de dialogue incluant l’ensemble des parties prenantes. Le soutien de la France au peuple birman, dont elle salue le courage, demeure inchangé.



#Birmanie #France #condamne #fermement #les #exécutions #quatre #prisonniers #politiques

Leave a Comment

Your email address will not be published.